Chantier : Campus IMMD-LEA Roubaix (59)

Chantier : Campus IMMD-LEA Roubaix (59)

Publiée le lundi 27 juin 2016

Projet : Campus IMMD-LEA Roubaix 

Adresse : Roubaix (59) 

Architecte : MAES Architectes Urbanistes 

Maître d'ouvrage : EFFINOV

Poseur : CANER en qualité de sous-traitant d’EIFFAGE CONSTRUCTION LILLE METROPOLE  

Solution : SANAGA® de la gamme ALLURE®

Matériau : Composite Aluminium Alucobond® 

 

 

Le projet du Campus IMMD-LEA de Roubaix s’inscrit dans le plan de rénovation et de développement des infrastructures d’enseignements, de recherche et d’hébergement universitaire de la métropole lilloise. Mêlant un esthétisme architectural fort et contemporain à des performances énergétiques ambitieuses, ce bâtiment est le fruit de l’agence d’architecture et d’urbanisme MAES. La réalisation de sa façade dynamique et attractive a été confiée à Acodi et l’entreprise CANER, spécialisée dans la mise en œuvre des étanchéités et des bardages métalliques et synthétiques.

 

Une prise d’activité à la rentrée 2016

 

L’infrastructure accueillera, dès la rentrée 2016, les 2 000 étudiants qui composent l’Institut du Marketing et du Management de la Distribution (IMMD) de Lille 2 et l’Unité de Formation et de Recherche (UFR) Langues Étrangères Appliquées (LEA) de Lille 3.

 

Elle intègrera en son sein 39 salles de cours, un amphithéâtre de 250 places, 3 salles de 200 places, 2 salles de 120 places ainsi qu’une bibliothèque, des locaux associatifs, une cafétéria et un restaurant universitaire.

 

Une façade en composite aluminium avec un calepinage 

Le campus étant situé à l’entrée de la ville, l’objectif était de concevoir un bâtiment à l’identité « singulière, dynamique, attractive et emblématique » (MAES). Ainsi, comme l’explique Daniel d'YNGLEMARE, directeur général de CANER :

 

« Le choix du matériau composite aluminium a été envisagé dès le départ par l’équipe de maîtrise d’œuvre du cabinet MAES avec trois aspects de surfaces différents : un miroir et deux finitions aluminium brossé (LINE et BRUSHED). Ces 3 aspects de surfaces animent, avec les vitrages des châssis, les 4000 m² de façades au croisement de la rue de l’ALMA et du boulevard des États-Unis de Roubaix. 

 

Sur ce projet, le choix du panneau composite aluminium s’imposait au vu des grandes dimensions de cassettes et l’habillage en continuité sur les acrotères.

 

Outre les bas de bardages et les acrotères obliques, l’une des spécificités du projet est l’intégration des volumes de verre au même nu que le bardage, avec joint creux périmétrique de 23 mm. Cette contrainte tridimensionnelle a nécessité d’adapter le calepinage des cassettes à chaque phase de réception de façade, et imposa une grande synergie entre les équipes de CANER (bureau d’étude et travaux) et la société ACODI afin de fabriquer et livrer en « flux tendu » dans le respect du planning contractuel. »

 

Pour MAES Architectes Urbaniste, « Le calepinage aléatoire permet, en jouant sur ces divers niveaux de réflexion, de créer une réelle vibration de la façade et du volume. »

 

Par ailleurs, le bardage cassettes en matériau composite aluminium avec isolation par l’extérieur contribue aux grandes performances énergétiques du bâtiment dont l’objectif est d’être au-dessus de ce qu’impose la réglementation actuelle en la matière.