Chantier en cours : Cambridge CL3 à Grenoble (38)

Chantier en cours : Cambridge CL3 à Grenoble (38)

Publiée le vendredi 05 février 2016

Nom du projet : CAMBRIDGE CL3
Nom de l'architecte :  Chabal Architecte et Atelier Métis Architectes
Nom du poseur : Projisol
Maîtrise d'ouvrage : Grenoble Habitat

La solution POLARIS® de la gamme AMBITION® de la société Acodi a été sélectionnée pour le traitement des façades d’une résidence étudiante de 303 lits et d’un espace de vie étudiante en cours de construction à Grenoble dans le quartier de Cambridge/presqu’île !

Conçue par Chabal Architecte et Atelier Métis Architectes pour le compte de Grenoble Habitat, cette résidence étudiante se pare de panneaux en composite aluminium dans une finition métalisée. Installés par l’entreprise Projisol (26), spécialiste des façades et menuiseries extérieures, ces parements sont réputés pour leur légèreté, leur résistance et leur contribution à l’isolation du bâtiment.

Quant à leur apport au projet, c’est encore Ludovic Viguet d’Atelier Métis Architectes qui en parle le mieux :

« Pour le traitement des façades, la volonté architecturale tient dans le fait de rompre avec toute idée de trames qu'induit pourtant ce programme de résidence qui "duplique" 300 fois le même logement. L'objectif recherché est de brouiller la lecture des volumes en animant les façades, par un jeu de décalage des percements entre eux, par un travail soigné sur les occultations réalisées au moyen de volets coulissants aux couleurs acidulées et par la fragmentation des facettes de ces grands dièdres en équilibre.

        

Les volumes sont habillés d'une peau d’aluminium satiné, en panneau composite aluminium, qui offre comme avantage de ne pas accrocher les poussières des pollutions atmosphériques et qui garantit une très grande pérennité à l’immeuble. Le calepinage est réalisé au moyen de panneaux de grandes dimensions disposés bord à bord. On ne recherche pas ici à proposer la lecture d’un calepinage rigoureux et orthonormé, toujours dans cet objectif de brouiller tout effet de régularité et de faire disparaitre l’empilement des 14 étages que compte la résidence. Tout au contraire, nous invitons à renforcer la notion d'aléatoire en créant de larges joints creux qui cisèlent les volumes de haut en bas. Les panneaux d’Alucobond ont été choisis dans des teintes claires et nacrées formant un caléidoscope géant qui varie du gris argent au gris cendré, permettant de faire vibrer la lumière pour donner davantage d'immatérialité au projet. »

Livrée en Juin 2016, la résidence sera mise en service en septembre 2016.